Riedel au service du vin.

 

Margaux_Macon_Marne(1).jpeg

Carafe à vin Riedel

Carafer son vin, chic ou snob.

Le ventre rond, le col haut et étroit, gravures ou non, la carafe des grands parents a du plomb dans l’aile. D’autant que le plomb du cristal devient difficile à utiliser. Le modernisme des carafes Riedel va peut être inverser la tendance.

Outre son utilité dans la décantation de certaines bouteilles, la carafe servait également à faire preuve de modestie afin de ne pas afficher vis à vis de ses invités les origines du vin servi. Baccarat, Saint Louis, Lalique, les grands labels du luxe français, ont peu à peu disparu des tables françaises, les bouteilles sont jeunes et sont bues souvent sans le respect qui leurs est dû. Le prix de ces monuments de la grande tradition française explique aussi cette désaffection. Un faux problème d’ailleurs dans la mesure où les brocantes regorgent de nombreuses carafes en cristal pour une dizaine d’euros. Quant aux amateurs, passionnés de design et attentifs au prix des objets, ils peuvent notamment se tourner vers la marque autrichienne Riedel. Un industriel de la verrerie qui, au sein de l’une de ses unités de fabrication implantée en Bavière, produit plusieurs milliers de verres chaque jour. Mais c’est dans le Tyrol autrichien à Kufstein, une ville frontière située à 30km de Kitzbühel, que Riedel fabrique sa gamme de carafes. Très créatif, le verrier allemand propose cette année une série de trois nouveaux modèles au style particulièrement dépouillé qui s’inspire de vieux flacons de cognac et de whisky. Trois carafes qui portent les noms de Margaux, Macon et Marne et sont les premières pièces de la collection M. Elles sont disponibles au prix de 105€.

Joël Chassaing-Cuvillier

 

LIP Nautic-Ski, 50 ans.

LIP célèbre les 50 ans de la Nautic-Ski.

671504.jpg

Pour beaucoup, Lip est un symbole de lutte ouvrière et de grandes grèves. C’est également le symbole d’une industrie française qui depuis des années résiste plus ou moins seule dans le déferlement de produits venus d’Asie. Réputé pour la qualité de sa production, l’horloger Lip présente aujourd’hui le modèle anniversaire de la Nautic-Ski.

Première montre véritablement étanche à 200 mètres, la Nautic-Ski célèbre aujourd’hui ses cinquante ans. Lancée au printemps 1967, elle était le point d’orgue du centenaire de la maison Lip. Aujourd’hui, la réédition de la célèbre 42982 va réjouir tous les amateurs de la marque –et ils sont nombreux en France. On retrouve naturellement la célèbre lunette tournante intérieure, le verre épais bombé et la boîte « compressor » (38 mm) résistant à une pression de 20 bars. Cette montre, qui a marqué l’histoire de l’horlogerie française, avait été adoptée à l’époque par deux grands marins Eric Tabarly  ainsi que le commandant Cousteau et son équipage. Elle fut également portée par certains skieurs lors des Jeux Olympiques de Grenoble en 1968.
Quant à son nom, c’est Fred Lip lui-même qui décida de l’appeler ainsi afin que l’on comprenne que ce modèle était dédié aux sports extrêmes. Le terme Nautic mettait bien évidemment en avant ses performances d’étanchéité tandis que le mot « ski » était un clin d’œil à sa fille Muriel qui fut membre de l’équipe de France de ski dans la première moitié des années cinquante. Le modèle anniversaire est bien sûr produit à Besançon et reçoit un mouvement mécanique automatique. Ses index et ses aiguilles recouverts d’une couche de Super-Luminova offrent une parfaite lisibilité. La lunette intérieure (ou réhaut) se règle par l’intermédiaire d’une couronne située à quatre heures et le fond est vissé. Particularité de cette réédition, la lunette tournante intérieure est graduée de 50 à 10, à l’inverse des modèles originaux et de la plupart des montres de plongée. Elle fonctionne ainsi en compte à rebours et non en temps passé sous l’eau. Un parti pris qui marque l’originalité de cette montre disponible en exclusivité chez Ocarat à Paris jusqu’à la fin de l’année.

Joel Chassaing-Cuvillier

Fiche Technique : Boîte acier 316, Lunette tournante intérieur,
Verre bombé saphir. Etanchéité 20 bars. Mouvement automatique jour date. 21 600 oscillations/heure.
Prix de vente public conseillé : 499 euros

 

 

 

 

 

Coffret-nautic-ski.jpg

Girard Perregaux Laureato

La nouvelle Laureato habillée de céramique

Pour la première fois de son histoire, la Laureato accueille une version totalement habillée de céramique noire, la Laureato 42 mm Ceramic. Girard-Perregaux fait entrer son modèle emblématique dans le riche univers de cette matière. Ainsi habillée, la montre sport chic iconique de Girard-Perregaux bascule du côté obscur, mais seulement pour gagner encore en charisme et en présence. En se glissant dans un habit de céramique de la teinte la plus sombre, la Laureato démontre à nouveau la force et la pertinence de son design, capable de muter à travers le temps, les formats et les matières.