Baume, une nouvelle marque chez Richemont.

Baume, une nouvelle marque horlogère fait son apparition chez Richemont.

Puisant son expérience et ses connaissances dans l’histoire du groupe horloger Richemont, Baume voit le jour dans un esprit de marketing contemporain avec l’ambition de créer des modèles respectueux de l’environnement, à partir de matériaux durables, recyclés et revalorisés.

 

Pour ses débuts, Baume propose deux collections : la Série Iconic et la Série Custom Timepiece.

Privilégiant un design minimaliste et illustrant les principes du recyclage et de la revalorisation, la série Iconic de Baume est la collection phare de la marque. La montre à mouvement automatique est réalisée en aluminium et dotée d’un bracelet 100 % PET recyclé. Proposant une nouvelle édition à chaque saison, elle sera déclinée dans différents styles, matériaux et coloris. La Série Custom Timepiece est quant à elle entièrement personnalisable à partir d’un configurateur en ligne qui propose plus de 2 000 variantes. Les clients peuvent ainsi choisir entre plusieurs boîtiers de 35 mm ou 41 mm, divers composants et mouvements pour créer des milliers de modèles uniques. Cette collection propose donc des montres exclusives mais fidèles à l’esthétique de Baume avec une approche moderne qui allie créativité, fonctionnalité et bien entendu le traditionnel respect de l’environnement.  « Ce processus de « co création » incite le consommateur à se « questionner » sur ses choix au quotidien et à s’engager personnellement pour un meilleur environnement. » Un discours marketing particulièrement cadré qui s’éloigne du discours habituel basé sur le luxe et le rêve. En fait, ce nouveau produit est basé sur un principe où les coûts de production sont réduits à l’extrême.

La directrice de la marque explique que cette production à la demande, réduit le gaspillage et la création d’un stock obsolète. » On est dans l’esprit de la leanproduction de Toyota. Elle ajoute également précisant : « Nous n’utilisons aucun matériau précieux ni d’origine animale et les composants non utilisés sont recyclés ou revalorisés. Nos bracelets interchangeables sont fabriqués en textiles naturels, revalorisés ou recyclés, comme le liège, le coton, le lin, l’alcantara et le PET recyclé. L’emballage est réduit au strict minimum : il n’y a pas d’emballage secondaire et seuls du papier et du carton certifiés FSC sont utilisés. » Une série en édition limitée suivra courant 2018. Ces montres seront produites en collaboration avec nos partenaires internationaux et ouvriront la voie à un nouveau processus de design, témoin de l’engagement de Baume aux côtés de ceux qui cherchent à améliorer le futur. Produite en Hollande et équipée de mouvements à quartz Ronda et Miyota la collection Custom Time Piece ne peut se prévaloir d’être une montre suisse.

Les montres BAUME seront disponibles sur le site www.baumewatches.com à partir de 490 €.

 

 

 

 

Junghans Meister Chronoscope Terrassenbau

Un témoin de l’histoire :

Junghans lance l’édition limitée Meister Chronoscope Terrassenbau pour célébrer le centenaire d’un des chefs d’œuvre de l’architecte Philipp Jakob Manz.

Le bâtiment en terrasses de Schramberg est l’un des édifices industriels les plus spectaculaires jamais construits sur un terrain en pente. Au début du 20e siècle, Junghans était une manufacture horlogère particulièrement importante. Face à la forte demande en garde-temps Junghans, l’entreprise avait besoin d’installer plus d’espaces de travail dans l’étroite vallée de Schramberg. C’est sur l’un des versants que le bâtiment en terrasses de neuf niveaux a été érigé en un peu moins de deux ans. Dès 1918, chaque horloger pouvait travailler directement à la lumière du jour. Ce bâtiment a été le coeur de la production des montres Junghans pendant des décennies. A l’époque, l’usine de Schramberg développait de nombreux mouvements, surtout dans les années 1950 et 1960. Les composants étaient fabriqués dans le bâtiment en contrebas, tandis que l’assemblage des mouvements et des montres avait lieu dans le bâtiment en terrasses. Quant au dernier étage, il était réservé à l’assemblage et au réglage des chronomètres. Pour célébré son centenaire, nous rendons hommage à un siècle d’histoire de l’architecture en lançant une édition limitée très particulière : la montre Meister Chronoscope Terrassenbau.

Meister Chronoscope Terrassenbau_027_4729_00_RS.jpg

 

Disponible à seulement 100 exemplaires, la montre Meister Chronoscope Terrassenbau a un boîtier en or rose 18 carats. Le cadran couleur champagne, avec ses trois compteurs totalisateurs argentés mats, est inspiré du décor beige et blanc des escaliers du bâtiment. Une édition limitée en acier avec cadran argenté mat est produite à 1 000 exemplaires. Le design des deux modèles reprend les éléments décoratifs du monument industriel de Schramberg : la minuterie du cadran s’inspire des décors originaux qui ornent les murs du bâtiment en terrasses, tandis que le bracelet en cuir d’alligator reprend le vert foncé du carrelage mural des escaliers. Enfin, le fond du boîtier est gravé d’une représentation du bâtiment en terrasses.

jcc