Legacy Machine Perpetual Le calendrier perpétuel réinventé

Lancée en 2015, La LM Perpetual a depuis été réalisée en or rose, platine, or blanc et titane. Une nouvelle édition limitée à 25 pièces en or jaune 18 carats avec un cadran bleu foncé rejoint maintenant la série.

LMP_YG_Front_HRES_CMYK.jpg

MB&F et l’horloger indépendant irlandais Stephen McDonnell sont partis d’une feuille blanche pour totalement réinventer une des plus traditionnelles complications horlogères: le calendrier perpétuel. Le résultat est la Legacy Machine Perpetual, arborant un mouvement maison visuellement saisissant — développé à partir de zéro dans le but d’éliminer les inconvénients de ses équivalents conventionnels.

LMP_YG_Back_HRES_CMYK.jpg

Le caractère spectaculaire de la complication, que l’on peut apprécier pleinement côté cadran, n’est que l’un des nombreux avantages offerts par ce nouveau mouvement contrôlé par un processeur mécanique (brevet en attente). La LM Perpetual se caractérise par un calibre de 581 composants complètement intégrés — pas de module monté sur un mouvement de base —, doté d’un système révolutionnaire pour calculer le nombre de jours de chaque mois. Côté esthétique, ce calendrier perpétuel réinterprète le design traditionnel de manière holistique, en présentant la complication dans son ensemble, et sans recours à un cadran, le tout surplombé d’un impressionnant balancier suspendu. Le calendrier perpétuel est l’une des grandes complications traditionnelles. Il effectue le calcul complexe, apparemment aléatoire, du nombre variable de jours dans chaque mois — y compris des 29 jours du mois de février pour les années bissextiles. Cependant, les modèles traditionnels présentent quelques inconvénients: sauts de date malencontreux, dommages relativement fréquents si on effectue le réglage quand le changement de date est en cours, et compromis relatifs au montage de modules sur des mouvements de base.

 

Le mouvement complètement intégré spécifique à la Legacy Machine Perpetual a été conçu de A à Z en vue d’une utilisation sans risque: plus de dates sautées ou de rouages grippés et, grâce à des poussoirs de correction qui se désactivent automatiquement, plus de problèmes aux changements du calendrier. Les mécanismes traditionnels de calendrier perpétuel prennent pour référence les mois de 31 jours et « suppriment » les quantièmes superflus pour ceux qui en comptent moins — ils passent en accéléré sur les dates inutiles au cours du changement de date. Un calendrier perpétuel traditionnel passe du 28 février au 1er mars en faisant défiler rapidement les 29, 30 et 31 avant de s’arrêter sur le 1er. Avec la LM Perpetual, le système traditionnel de calendrier perpétuel est inversé. Un « processeur mécanique » remplace l’encombrant système de grand levier conventionnel et prend pour référence le mois de 28 jours, ajoutant les quantièmes nécessaires pour les autres. On obtient le nombre exact de jours pour chaque mois sans passer par un avancement rapide et sans devoir sauter des jours superflus. De plus, alors que le calendrier perpétuel traditionnel implique le défilement de 47 mois pour corriger l’année bissextile, la LM Perpetual dispose d’un poussoir spécifique pour la régler instantanément. Avec le cadran ajouré qui dévoile l’ensemble de la complication et le balancier suspendu, la mécanique parfaitement harmonieuse de la LM Perpetual prend clairement la vedette. Et, grâce à un remarquable subterfuge technique, le fascinant balancier qui plane en hauteur est relié à l’échappement placé au dos du mouvement par ce qui est probablement l’axe de balancier le plus long au monde. Un système novateur, développé spécialement pour la LM Perpetual, permet aux sous-cadrans de « flotter » au-dessus du mouvement, sans attaches apparentes. Ajourés, ils reposent sur des tenons invisibles, impossibles à placer dans les mécanismes de calendriers perpétuels traditionnels car ils bloqueraient le mouvement du grand levier. En suivant le tour du cadran dans le sens des aiguilles, on découvre l’affichage des heures et des minutes, niché entre les élégantes arches du balancier, à 12 heures, du jour de la semaine à 3 heures, de la réserve de marche à 4 heures, du mois à 6 heures, du cycle rétrograde des années bissextiles à 7 heures et de la date à 9 heures. En 2016, la Legacy Machine Perpetual a gagné le Prix de la montre calendrier lors du GPHG (Grand Prix d’Horlogerie de Genève).

 

 

 

Alpiner X série limitée FWT

AlpinerX – Série limitée Freeride World Tour

Alpina_AL-283FWT5AQ6_PR_2_photo©Eric_Rossier_HD.jpg

 

Conçue pour les amateurs de grands espaces, cette montre est couplée à l’application dédiée AlpinerX, disponible sur iPhone ou Android : celle-ci suit votre fréquence cardiaque grâce à la ceinture cardio-fréquencemètre, mesure l’altitude et la pression, dispose d’une fonction GPS et transmet à la montre des données en temps réel qui vous aident considérablement à améliorer vos performances.

Cette édition spéciale se distingue par la présence du logo officiel du Freeride World Tour à 2 heures et sera livrée dans un écrin avec une plaque gravée commémorative numérotée de 1 à 150 pour les 25 ans de l’Xtreme de Verbier, accompagnée d’un réflecteur de sauvetage Recco pour casques.

La montre sera uniquement disponible auprès de certains revendeurs en France, en Autriche, au Canada et en Suisse, ainsi que sur les sites du FWT et d’Alpina Watches.

AlpinerX Freeride World Tour limited edition

RRP 895€

 

Reference                                    AL-283FWT5AQ6

 

Functions Hours, minutes, seconds, date

Activity tracking

Heart rate monitoring (over BLE connection)

Sleep monitoring

Dynamic coach

World timer (2nd time zone + local 24h time)

Smart alarms (get-active alerts, sleep alarm)

Calls & messages notifications

UV indicator

Altitude

Compass

Temperature

Time recorder (stopwatch, timer, workouts)

Barometer

 

Movement MMT-283-1 Smartwatch module

                                               All connected functions operated by the crown

2+ years battery life

 

Case Black fibre glass and stainless steel with 360° bi-directional turning compass bezel

Diameter of 45mm

Scratch-resistant and convex sapphire crystal

Water-resistant up to 10 ATM/100m/330ft

Engraved case-back

 

Dial Black mat finishing dial, applied silver white luminous indexes and logo FWT

Digital screen

Black coloured hands with white luminous treatment

 

Strap Black rubber strap.

Delivered with an extra Helmet Rescue Reflector by Recco

 

Limited Edition Limited to 150 pieces

Oris Aquis GMT date

01 798 7754 4135-07 4 24 64EB - Oris Aquis GMT Date_HighRes_9574.jpg

Pour la première fois de son histoire, la maison horlogère Oris a équipé sa montre de plongée haute performance Aquis GMT d’une lunette tournante bidirectionnelle gravée d’une échelle de 24 heures. Par le biais de ce nouveau dispositif, le modèle peut désormais afficher simultanément l’heure dans trois fuseaux horaires distincts : le premier, sur 12 heures, avec les aiguilles centrales
classiques, des heures et des minutes, le second au moyen de l’aiguille additionnelle à pointe jaune (sur la fine graduation 24 heures du cadran) et le troisième avec cette même aiguille sur la lunette. D’un diamètre de 43,5 mm, son boîtier en acier inoxydable est étanche jusqu’à 300 mètres (30 bars). Muni d’une couronne de sécurité vissée, cet instrument est proposé avec une série de
bracelets à boucles déployante extensibles lui permettant d’être porté sur une combinaison de plongée Oris.

Oris Aquis GMT Date
Ref. No. 01 798 7754 4135
Boîtier
Matériel Boîtier multi-pièces en acier inoxydable
Taille 43.50 mm (1.713 pouces)
Côté cadran Saphir, bombé des deux côtés, revêtement
antireflet à l’intérieur
Fond du boîtier Acier inoxydable avec verre minéral
transparent vissé
Réglages Lunette tournante bidirectionnelle, couronne de
sécurité vissée en acier inoxydable
Étanchéité Jusqu’à 300 mètres (30 bars)
Largeur interne de la corne 24 mm
Mouvement
Numéro Oris 798, base SW 330-1
Dimensions Ø 25.60 mm, 11 1/2’’’
Fonctions Aiguilles centrales des heures, des minutes et
des secondes, second fuseau horaire, système de réglage
fin et stop-seconde
Remontage Automatique, avec un rotor rouge
Réserve de marche 42 heures
Vibrations 4 Hz (28’800 A/h)
Rubis 25
Cadran
Design Bleu
Luminescence Aiguilles et index recouverts de Super-
LumiNova®
Index En applique
Bracelet Cuir marron, caoutchouc noir ou bleu, ou bracelet
en acier inoxydable avec boucle déployante en acier
inoxydable
Disponibilité Avril 2019
Prix de vente 2 300 EUR

Parmigiani Chronor Slate

TONDA CHRONOR SLATE

 

Parmigiani Fleurier est fière de présenter la Tonda Chronor Slate. Ce chronographe en or blanc ou rose 18 ct, issue des manufactures du pôle, est limitée à 25 exemplaires pour chacun de ces métaux.

 

 

 

 

L’expertise de Parmigiani Fleurier en matière de mesure du temps trouve certaines de ses racines dans la restauration de deux montres de poche à double boîtier signée James Cox, des pièces de la collection de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz datant du XVIIIe siècle. Ces garde-temps jumeaux présentent en effet chacun une seconde foudroyante, soit une aiguille effectuant une révolution en une seconde.

 

L’histoire de Parmigiani Fleurier débute avec l’ouverture d’un atelier de restauration par Michel Parmigiani en 1976. Ceci marque le début de sa grande étude des chefs-d’œuvre des maîtres horlogers du passé. Cela conduira à la création de la marque Parmigiani Fleurier, une entreprise qui conserve en son sein un atelier de restauration à même de s’occuper de tout objet horloger et constitue une source d’inspiration pour toutes les créations de la Maison.

 

 

En 2017, la Tonda Chronor Anniversaire de Parmigiani Fleurier gagnait le Grand Prix d’Horlogerie de Genève dans la catégorie « Chronographe ». Ce garde-temps d’exception cumulait les atouts, que ce soit son mouvement 5 Hertz, ses deux roues à colonnes (dont l’une conduit la fonction de rattrapante), son embrayage vertical, son balancier tenu par un pont traversant ou la matière du mouvement : l’or rose 18ct.

 

Parmigiani Fleurier a le plaisir de dévoiler en 2019 la Tonda Chronor Slate, une montre à cadran couleur ardoise. Ce garde-temps symbolise à lui seul le savoir-faire du Pôle horloger. L’ensemble ses composants, outre le bracelet et la glace saphir, est en effet produit par les différentes manufactures (Atokalpa, Elwin, Les Artisans Boîtiers, Quadrance & Habillage et Vaucher Manufacture Fleurier). Comme il est d’usage chez Parmigiani Fleurier, il s’agit ainsi d’une montre 100% swiss made.

 

L’exclusif calibre PF361 à remontage manuel qui anime ce bijou masculin de haute horlogerie est un cœur – dont la platine et les ponts sont en or – qui bat à 36’000 alternances par heure. Il comporte deux roues à colonnes. La Tonda Chronor Slate constitue en effet un chronographe intégré à rattrapante. Qui plus est, cette fonction s’actionne au travers d’un embrayage vertical. Gage de lisibilité, les compteurs sont décentrés.

 

Ce garde-temps possède divers atouts côté cadran également, que ce soient les échelles tachymétrique et pulsométrique, ou, pour une meilleure lisibilité, les aiguilles de seconde de la rattrapante qui adoptent une couleur différente l’une de l’autre, ainsi que des compteurs apparaissant légèrement au-dessus de l’axe de la couronne.

 

Nombre de prouesses ont ainsi été nécessaires au développement et à la conception de cette montre, que ce soit, élément rare, au niveau des fonctionnalités totalement pensées en adéquation avec le tout, mais aussi de l’esthétique qui y est associée extérieurement et intérieurement. La précision au 10e de seconde et le défi que pose le façonnage de l’or, si malléable, sont autant d’atouts que chaque amoureux de la grande horlogerie saura apprécier à leur juste valeur. La conception permettant d’assurer une grande longévité au mouvement et de bien supporter les chocs, ainsi que le fin décor des éléments moteurs sont également à relever. Une lunette moletée encadre le balai des aiguilles côté cadran, et un bracelet Hermès alligator habille ce précieux garde-temps.

 

IWC Blue Angels

 

IW389008.jpg

 

En 1946, l’Amiral Chester W. Nimitz, Chief of Naval
Operations, ordonne la création d’une formation de vol
acrobatique au sein de l’U.S. Navy. La patrouille « Blue
Angels® » se compose actuellement de 141 membres
de la Navy et des Marines. Outre de spectaculaires
performances en solo, le répertoire acrobatique comprend
des vols complexes en formation delta avec six avions
F/A-18 Hornet. Chaque année, les « Blue Angels® » paradent
devant plus de 11 millions de spectateurs.
UNE ÉDITION SPÉCIALE SOUS LICENSE
OFFICIELLE DE L’U.S. NAVY
La Montre d’Aviateur Chronographe Édition « Blue Angels® »
a été conçue en collaboration avec les membres de la
formation de vol acrobatique. Résolument sportif, le
chronographe présente un boîtier en céramique d’oxyde
de zirconium noire polie et un cadran bleu. L’affichage
des minutes sur le réhaut extérieur ainsi que l’affichage
des heures sur le réhaut intérieur du cadran sont inspirés
des anciennes montres militaires d’observation. Le gardetemps,
monté sur un bracelet en veau bleu, arbore l’écusson
des « Blue Angels® » gravé sur son fond de boîtier.

Gravity Equal Force d’Armin Strom La Gravity Equal Force est la dernière montre en date qui fait la preuve d’un principe fondamental d’Armin Strom : ne jamais cesser d’innover.

GRAVITY EQUAL FORCE_S.jpg

 

 

Pour cette montre, le barillet à ressort traditionnel se déplace en tête grâce à l’ajout d’un mécanisme de débrayage de l’arrêtage associé au remontage automatique, afin de créer une sortie de puissance régulière pour le balancier. Grâce à la transformation audacieuse du mouvement, du cadran et du boîtier, la Gravity Equal Force marque le lancement de la nouvelle collection System 78, qui met en valeur une horlogerie innovante à un prix compétitif.

Chez Armin Strom, le principe conducteur veut que chaque montre sortant de l’usine doit inclure une innovation. À l’origine de la Gravity Equal Force s’est trouvée la volonté de transmettre une force égale au balancier, améliorant ainsi la cohérence de la marche. En s’appuyant sur le mécanisme d’arrêtage classique, Armin Strom a développé un système ingénieux de débrayage de l’arrêtage, qui fonctionne à l’intérieur du barillet à ressort pour limiter le couple délivré au balancier, offrant ainsi une sortie de puissance homogène. Cette innovation constitue la première fois qu’un mécanisme de débrayage de l’arrêtage est ajouté à un mouvement à remontage automatique.

Ne se contentant pas d’une seule innovation, Armin Strom a pioché une idée dans la montre de poche d’un collectionneur américain qui devait être réparée et qui contenait un barillet motorisé affichant des avantages clairs par rapport au barillet standard. Inspirés, les horlogers ont conçu un barillet fonctionnant à l’inverse d’un barillet à ressort traditionnel, puisqu’il entraîne le mécanisme par le biais de l’arbre de barillet et qu’il remonte le logement du barillet, deux actions qui améliorent le fonctionnement et limitent l’usure.

Cette conception de pointe crée un axe de rotation sans frottement très stable pour que le ressort puisse délivrer la puissance issue de l’arbre de barillet, soutenu des vis à pierre de précision. Bien qu’elle n’utilise qu’une partie du ressort pour l’empêcher de se dérouler complètement, Armin Strom est quand même parvenue à disposer d’une réserve de puissance de 72 heures. Remonté par le biais d’un micro-rotor d’enroulement unidirectionnel visible depuis le cadran, le ressort dispose d’un indicateur de réserve de puissance situé sur le cache du barillet, pour référence.

Fort de nombreuses petites améliorations apportées à l’entraînement et au mécanisme de remontage, le nouveau calibre ASB19 fait la preuve de l’engagement d’Armin Strom de toujours douter de la théorie établie et d’utiliser sa R&D interne pour faire avancer la technologie horlogère.

Claude Greisler, cofondateur d’Armin Strom, souligne l’amélioration de l’utilisation : « Nous avons réinventé l’ensemble du fonctionnement du mouvement automatique pour passer à un autre niveau de précision et pour offrir à nos collectionneurs une assurance supplémentaire quant à l’usure quotidienne fiable. »

La nouvelle Gravity Equal Force se distingue également des modèles précédents par un nouveau cadran décentré et par un boîtier plus fin, d’un diamètre moins important. La montre met désormais l’accent sur le trio de ponts qui s’inspire de la montre de poche dont le calibre ASB19 découle. Le boîtier de 41 millimètres, une première pour Armin Strom, doit interpeler le collectionneur le plus enclin au classicisme.

Les dimensions contemporaines conservent l’essence de l’ADN Armin Strom tout en établissant une nouvelle esthétique qui illustre le retour à l’essentiel. En passant à un cadran décentré, la Gravity Equal Force gagne en lisibilité, afin d’optimiser l’expérience utilisateur des collectionneurs les plus avisés.

La Gravity Equal Force d’Armin Strom est le premier modèle de la nouvelle collection System 78. Dotée d’un boîtier en acier inoxydable, elle affiche un prix de 16 900 CHF.

Eterna Kon Tiki

   1291.78.51_1430.png

Eterna dévoile aujourd’hui la nouvelle version de sa KonTiki. Inspirée par l’expédition menée par Thor Heyerdahl à travers l’Océan Pacifique, la collection est à présent enrichie d’une version verte qui est associée à une boite en bronze

Le millésime KonTiki est l’un des marqueurs d’Eterna, qui, chaque année, trouve preneur en seulement quelques semaines. « Nous avons pris l’habitude d’offrir un nouveau modèle par an à nos collectionneurs », explique Jérôme Biard, CEO Eterna. « Il s’agit à chaque fois d’une série limitée de 300 pièces. Chaque année, elle est écoulée en seulement quelques semaines. Le cœur de collectionneurs Eterna est d’une fidélité exceptionnelle ».

Après le modèle anthracite de l’année dernière, Eterna a choisi un vert profond pour habiller son nouveau millésime de KonTiki Bronze. Le choix de cette couleur ne doit rien au hasard : c’est la teinte naturelle vers laquelle le bronze va s’orienter s’il est soumis à une oxydation, par exemple provoquée par de l’eau de mer. Le boîtier en bronze va alors laisser apparaître de petites touches de vert de gris qui viendront naturellement s’harmoniser avec le vert présent sur le cadran, la lunette et le bracelet. Chacune de ces surfaces, lunette et cadran, offre un rendu différent : la lunette est satinée circulaire, le cadran grené. Il en résulte une profondeur unique, une texture que l’on pourrait presque effleurer à travers le verre saphir. Ce dernier est d’ailleurs présent côté face comme côté fond, laissant entrevoir le calibre 3902A, offrant 65h de réserve de marche et réalisé en interne par Eterna (mouvement manufacture). Ces différents rappels viennent habiller la fameuse boite en bronze de 44 mm, étanche à 200 mètres, qui fait le succès du modèle depuis plusieurs années. La lunette unidirectionnelle est quant à elle gravée d’une échelle de temps de plongée. Elle indique la durée maximale de plongée à une profondeur donnée sans avoir besoin de calculer des paliers de décompression – une information véritablement utile aux plongeurs, comparée aux simples échelles chronographiques. Authentique montre de plongée, vocation rappelée sur son cadran par l’inscription « Diver 200m », la nouvelle KonTiki Bronze 44 mm possède de larges aiguilles luminescentes des heures et des minutes, survolant des index surdimensionnés empreints également de SuperLumiNova. L’ensemble procure une lisibilité parfaite adaptée à la pénombre de fonds marins. Cette nouvelle série limitée KonTiki Bronze 44 mm est, comme pour les autres, strictement limitée à 300 exemplaires individuellement numérotés.

Lip, la marque française.

Lip, au delà du symbole, un retour chez les horlogers.

 

Loin des marques qui ne sont distribuées que dans des boutiques ou plutôt des salons maisons, une Lip peut être achetée chez les classiques horlogers bijoutiers comme il en reste encore beaucoup sur le territoire français.

Bien sûr, chacun connaît l’histoire de la marque bisontine malmenée par des grèves ayant mené à la fermeture. Et comme, une fermeture n’est jamais définitive, depuis 2015 la marque a été reprise par la Société des Montres Bisontines. Fondée en 1867 la manufacture subit les contrecoups de mai 68 et s’éteint doucement dans une autogestion hasardeuse. En dépit de cet échec industriel, la marque Lip a toujours conservé une image forte en France comme à l’étranger et la reprendre n’est pas dénué de sens. Elle bénéficie certainement d’une reconnaissance spontanée supérieure à certaines petites marques françaises plus récentes. Après 40 000 montres vendues en 2017, Lip a pour objectif de vendre 50 000 pièces. Outre une distribution de 600 points de vente en France, Lip est également très appréciée des japonais où l’on trouve ses produits chez 150 distributeurs. Dans son catalogue, en plus des grands classiques comme la Général de Gaulle, l’Hymalaya, la Roger Talon et la Nautic –Ski, Lip propose également un nouveau modèle sportif la Marinier. Un modèle étanche à 200m avec affichage date/heure au diamètre raisonnable de 39 mm équipé d’un mouvement automatique et disponible dans une gamme de quatre coloris. Une montre qui a célébré les 150 ans de la maison. Assemblées et produites en France à Besançon, les Lip reçoivent des mouvements à quartz suisse de chez Ronda ainsi que des ébauches du japonais Miyota. Ces dernières sont montées et réglées dans les ateliers de Besançon. Un choix industriel qui permet à Lip de disposer du label Made in France. Pour les amateurs de modèles vintage, Lip propose une réédition de la célèbre Diode dessinée par Roger Tallon en 1976. Il s’agit là d’une série limitée et numérotée qui trouve sa place aux côtés de la Mach 2000 auprès des passionnés de design. Les modèles « Palais de l’Elysée » et Antennes du GIGN seront parfaits au poignet de tous ceux qui possèdent la fibre patriotique. Cette GIGN est éditée à 452 exemplaires numérotés sur une base de Grande-Nautic.

Joël Chassaing-Cuvillier

Baume, une nouvelle marque chez Richemont.

Baume, une nouvelle marque horlogère fait son apparition chez Richemont.

Puisant son expérience et ses connaissances dans l’histoire du groupe horloger Richemont, Baume voit le jour dans un esprit de marketing contemporain avec l’ambition de créer des modèles respectueux de l’environnement, à partir de matériaux durables, recyclés et revalorisés.

 

Pour ses débuts, Baume propose deux collections : la Série Iconic et la Série Custom Timepiece.

Privilégiant un design minimaliste et illustrant les principes du recyclage et de la revalorisation, la série Iconic de Baume est la collection phare de la marque. La montre à mouvement automatique est réalisée en aluminium et dotée d’un bracelet 100 % PET recyclé. Proposant une nouvelle édition à chaque saison, elle sera déclinée dans différents styles, matériaux et coloris. La Série Custom Timepiece est quant à elle entièrement personnalisable à partir d’un configurateur en ligne qui propose plus de 2 000 variantes. Les clients peuvent ainsi choisir entre plusieurs boîtiers de 35 mm ou 41 mm, divers composants et mouvements pour créer des milliers de modèles uniques. Cette collection propose donc des montres exclusives mais fidèles à l’esthétique de Baume avec une approche moderne qui allie créativité, fonctionnalité et bien entendu le traditionnel respect de l’environnement.  « Ce processus de « co création » incite le consommateur à se « questionner » sur ses choix au quotidien et à s’engager personnellement pour un meilleur environnement. » Un discours marketing particulièrement cadré qui s’éloigne du discours habituel basé sur le luxe et le rêve. En fait, ce nouveau produit est basé sur un principe où les coûts de production sont réduits à l’extrême.

La directrice de la marque explique que cette production à la demande, réduit le gaspillage et la création d’un stock obsolète. » On est dans l’esprit de la leanproduction de Toyota. Elle ajoute également précisant : « Nous n’utilisons aucun matériau précieux ni d’origine animale et les composants non utilisés sont recyclés ou revalorisés. Nos bracelets interchangeables sont fabriqués en textiles naturels, revalorisés ou recyclés, comme le liège, le coton, le lin, l’alcantara et le PET recyclé. L’emballage est réduit au strict minimum : il n’y a pas d’emballage secondaire et seuls du papier et du carton certifiés FSC sont utilisés. » Une série en édition limitée suivra courant 2018. Ces montres seront produites en collaboration avec nos partenaires internationaux et ouvriront la voie à un nouveau processus de design, témoin de l’engagement de Baume aux côtés de ceux qui cherchent à améliorer le futur. Produite en Hollande et équipée de mouvements à quartz Ronda et Miyota la collection Custom Time Piece ne peut se prévaloir d’être une montre suisse.

Les montres BAUME seront disponibles sur le site www.baumewatches.com à partir de 490 €.

 

 

 

 

Cognac pairing: l’application.

IMG_1740.jpg

Cognac Pairing, une nouvelle application.

Les accords entre le cognac et la gastronomie.

Dans leur volonté de promouvoir un alcool qui représente le luxe français, les professionnels du cognac investissent désormais le monde des geeks. Après avoir mis en avant les accords entre mets et cognac auprès des amateurs et des restaurateurs, c’est une application qui concrétisera ces accords.

Les cuisiniers et les sommeliers connaissent parfaitement les qualités du cognac et la richesse de sa palette aromatique. Ces accords, c’est au tour des amateurs et des gastronomes d’en découvrir les mille et une possibilités. C’est en pensant à cette nouvelle clientèle que les professionnels du cognac ont développé une application qui permet d’explorer des associations selon les goûts de chacun. La navigation très simple se fait par deux entrées : les saveurs ou les différentes variétés de cognac (VS frozen, VS, VSOP, XO). Des associations sont proposées ainsi que des recettes à réaliser soi-même. Toutes conçues par des chefs cuisiniers, ces recettes ont été validées par des sommeliers ainsi que par des experts du monde entier.  En outre, l’application Cognac Pairing permet de découvrir l’actualité du cognac sur les réseaux sociaux grâce à un renvoi vers les sites dédiés. Une application gratuite disponible sur Androïd et Apple.

Joël Chassaing-Cuvillier